Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Des-pierres-et-des-papillons.over-blog.com

Articles avec #andalousie tag

L'Alhambra de Grenade

30 Juin 2013 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Andalousie

Le site de l'Alhambra de Grenade est situé sur la colline de la Sabika, face au quartier de l'Albaicin.

En fait l'Alhambra est constitué de plusieurs palais tous remarquables, il y a le Generalife, le palais de Charles Quint, l'Alcazaba mot d'origine arabe signifiant citadelle, les nombreux jardins, mais sans doute les joyaux sont les palais Nasrides qui sont une splendeur architecturale de la dynastie Nasride.

La dynastie Nasride tient son nom d'un émir Arabe Mohammed ben Nasr, Mohammed Ier de Grenade qui s’installa à Grenade au XIII éme siècle, il a conquis la ville en 1238 et sa dynastie a duré jusqu’en 1492, date à laquelle les catholiques s'emparèrent de la ville

Sur le site de l'Alhambra des palais ont été construits au cours de plusieurs siècles, mais l'age d'or de la période Nasride fut le XIV éme siècle.

Le nom de l'Alhambra signifie "la rouge" en arabe en raison de la couleur que prennent les murailles au coucher du soleil.

Vue panoramique du site de l'Alhambra, avec les palais Nasrides, le palais de Charles V, l'Alcazaba et la Sierra Nevada en arrière plan.
Vue panoramique du site de l'Alhambra, avec les palais Nasrides, le palais de Charles V, l'Alcazaba et la Sierra Nevada en arrière plan.

Vue panoramique du site de l'Alhambra, avec les palais Nasrides, le palais de Charles V, l'Alcazaba et la Sierra Nevada en arrière plan.

L'Alcazaba est la partie la plus ancienne de l'Alhambra, cette partie présente une structure beaucoup plus militaire que les autres palais.

En haut de la tour de la Vela se trouve un panorama sur la ville de Grenade. Ce serait Mohammed ben Nasr qui serait à l'origine de la construction de cette tour.

Les tours et chemins de ronde offrent un très joli panorama sur Grenade et sur le quartier d'Albaicin.

Lorsque l'on vient de Grenoble, voir des montagnes enneigées est normal. En revanche on ne s'attend pas au sud de l'Espagne à voir les cimes enneigées de la Sierra Nevada.

Différentes vues de l'Alcazaba, avec en arrière plan la ville de Grenade, la Sierra Nevada, le quartier de l'Albaicin.
Différentes vues de l'Alcazaba, avec en arrière plan la ville de Grenade, la Sierra Nevada, le quartier de l'Albaicin.
Différentes vues de l'Alcazaba, avec en arrière plan la ville de Grenade, la Sierra Nevada, le quartier de l'Albaicin.
Différentes vues de l'Alcazaba, avec en arrière plan la ville de Grenade, la Sierra Nevada, le quartier de l'Albaicin.
Différentes vues de l'Alcazaba, avec en arrière plan la ville de Grenade, la Sierra Nevada, le quartier de l'Albaicin.

Différentes vues de l'Alcazaba, avec en arrière plan la ville de Grenade, la Sierra Nevada, le quartier de l'Albaicin.

Les palais Nasrides.

Pour moi les palais Nasrides sont les plus belles constructions de l'Alhambra, sans doute la plus belle partie de la visite en Andalousie. En repartant : une seule envie, à quand la prochaine visite ?

En fait il s'agit de trois palais différents, dans l'ordre nous traversons le Mexuar, le palais de Comares qui était le centre diplomatique de l'Alhambra et la cour des Lions qui était le centre de la demeure privé du sultan.

Si vous les visitez un jour, pensez à réserver car il y a beaucoup de monde, et lorsque vous serez à l'intérieur n'hésitez pas à flâner et passer beaucoup de temps, à contempler les portes, les structures ajourées, les revêtements d’azulejos, les cours intérieures où l'eau est omniprésente.

Cette construction est une merveille.

Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs
Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs

Les palais Nasrides : La façade de Comares, La cour des Myrtes depuis les galeries sud et nord, la cour des Lions et détails de la cour des lions, la salle des deux soeurs

Le Generalife est légèrement à l'écart par rapport aux autres palais de l'Alhambra, il faisait partie de nombreux autres jardins qui aujourd'hui ont disparus.

C'était une propriété où les souverains Nasrides pouvaient se retirer, il offrait également une zone de fraicheur en été. Sans doute avait-il une fonction de potager royal.

Il a été de nombreuses fois modifié, la cour de la acequia est une des plus anciennes du palais et l'ensemble conserve le style de jardin hispano-musulman. L'eau et les fontaines apportent un sentiment de fraicheur.

Le Generalife est constitué de palais et de grands jardins, où l'eau est omniprésente.

Vue du palais du Generalife, la cour de la Acequia, un chapiteau en haut d'une colonne, une porte typique de l'architecture Nasride, ...
Vue du palais du Generalife, la cour de la Acequia, un chapiteau en haut d'une colonne, une porte typique de l'architecture Nasride, ...
Vue du palais du Generalife, la cour de la Acequia, un chapiteau en haut d'une colonne, une porte typique de l'architecture Nasride, ...
Vue du palais du Generalife, la cour de la Acequia, un chapiteau en haut d'une colonne, une porte typique de l'architecture Nasride, ...
Vue du palais du Generalife, la cour de la Acequia, un chapiteau en haut d'une colonne, une porte typique de l'architecture Nasride, ...
Vue du palais du Generalife, la cour de la Acequia, un chapiteau en haut d'une colonne, une porte typique de l'architecture Nasride, ...
Vue du palais du Generalife, la cour de la Acequia, un chapiteau en haut d'une colonne, une porte typique de l'architecture Nasride, ...

Vue du palais du Generalife, la cour de la Acequia, un chapiteau en haut d'une colonne, une porte typique de l'architecture Nasride, ...

Le site de l'Alhambra est trés grand, en plus des bâtiments déjà présentés, on y retrouve des fontaines, le palais de Charles V, un parador de tourisme (hôtel de luxe avec ses jardins), des tours, les jardins du Partal, ....

Le palais de charles V est un peu en marge, mais le reste est trés harmonieux.

Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,
Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,
Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,
Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,
Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,
Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,
Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,
Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,
Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,

Les fontaines, les jardins, les points de vue, des tours et des chemins de ronde, tout cela agrémenté de fleurs dans l'Alhambra,

L'architecture est très diversifiée à l'Alhambra.

Je présente plusieurs portes, des arcs outrepassés, des azulejos, les muquarnas (structures entrelacées des plafonds sous forme de stalactiques) assez caractéristiques des palais Nasrides, mais également de l'ensemble de l'Alhambra.

Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.
Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.
Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.
Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.
Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.
Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.
Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.
Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.
Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.

Des portes à arc outrepassé, des azulejos, presque toutes ces photos ont été prises dans les palais Nasrides.

Lire la suite

Belle Andalousie

20 Juin 2013 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Andalousie

Du 8 au 15 juin dernier, j'ai passé une semaine dans la belle région d'Andalousie. Après mon arrivée à Malaga, j'ai fait quatre étapes à Grenade, Cordoue, Séville puis Ronda. Beaucoup de ces sites sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO

Pour moi l'Andalousie, c'est également synonyme de grands morceaux de guitare, comme le Recuerdos de l'Alhambra de F.Tarrega que le maitre espagnole a écrit après sa visite à Grenade. Mais c'est également Sevilla, Granada et Cordoba de I.Albenitz, ... Tous ces morceaux inspirés par ces villes ou sites.

Pour ce premier article sur ce voyage j'ai choisi une ou deux photos par jour pour illustrer les sites visités. Plus tard je reviendrai sur les villes visitées tellement il y a de choses à voir et à dire.

En route !

Samedi 08 juin, vol Paris Roissy - Malaga, puis en route vers Grenade ou j'ai prévu de passer trois nuits.

Le premier soir je me rends sur un belvédère dans le quartier l'Albaicin au "mirador de San Nicolas", je profite d'une vue sublime sur le site de l'Alhambra. Cette vision nocturne avec la Sierra Nevada en arrière plan est un moment de magie. Lors de mon séjour à Grenade, je suis retourné plusieurs fois sur ce mirador.

Le célèbre guitariste Andres Segovia décrivait Grenade comme "un lieu de rêve où le Seigneur a déposé la semence de la musique dans mon âme"

Vue du site de l'Alhambra avec la Sierra Nevada enneigée depuis le mirador de San Nicolas
Vue du site de l'Alhambra avec la Sierra Nevada enneigée depuis le mirador de San Nicolas

Vue du site de l'Alhambra avec la Sierra Nevada enneigée depuis le mirador de San Nicolas

Dimanche 09 juin, promenade dans Grenade avec une visite de la cathédrale, de la chapelle royale dans laquelle Isabelle la Catholique et le roi Ferdinand sont enterrés.

Mais la visite la plus intéressante est sans doute le quartier de l'Albaicin qui est installé sur une colline face à l'Alhambra et qui avec ses maisons blanches, ses routes étroites a un charme fou. Ce quartier a une très longue histoire, mais après la chute de Grenade en 1492, le quartier devint le refuge des Maures. Ceux-ci furent persécutés et convertis de force au catholicisme. Après un soulèvement en 1568 ils furent définitivement expulsés.

Il est assez facile d'avoir l'impression de se perdre dans les rues étroites, avec ces maisons blanches, mais finalement il suffit de suivre la pente pour arriver dans les quartiers bas et se retrouver dans la ville historique

Une rue dans le quartier l'Albaicin.

Une rue dans le quartier l'Albaicin.

Lundi 10 juin, un des moments les plus attendus du séjour : la visite de la célèbre Alhambra avec les palais des souverains de la dynastie Nasride, le Generalife, l'Alcazaba, leurs jardins, ... mais également le palais de Charles V.

Les deux joyaux de cette visite sont sans doute les palais Nasride et le Generalife. Ils illustrent la finesse de l'architecture Nasride, principalement au XIV éme siècle.

Dans les palais Nasrides, les cours et palais sont très célèbres et se succèdent dans un dédale : le palais du Mexuar, la cour des myrtes et le palais Comares, la cour des lions, que des splendeurs !

L'Alhambra fut habité par les émirs Nasrides jusqu'au 2 février 1492, la victoire des rois Catholiques mit fin à 8 siècles de présence musulmane dans la péninsule ibérique.

La cour des myrtes avec la tour de Comares et la cour des Lions dans le palais Nasride
La cour des myrtes avec la tour de Comares et la cour des Lions dans le palais Nasride

La cour des myrtes avec la tour de Comares et la cour des Lions dans le palais Nasride

Mardi 11 juin, en route vers Cordoue. L'autoroute chemine au milieu des collines couvertes d'oliviers, puis les plaines céréalières en arrivant vers Cordoue.

Dans cette ville c'est l'occasion de visiter sa célèbre "mosquée - cathédrale": La Mezquita, qui est un mélange incroyable d'architecture islamique et catholique. Le toit repose sur plus de 850 colonnes.

C’est également l’occasion de visiter l’Alcazar de los Reyes Cristianos et surtout les jardins.

Si les premiers jours à Grenade furent tempérés, à partir de Cordoue la température n’est plus descendue en dessous de 30 - 35 °C à l’ombre … et il n’y a pas toujours d’ombre !

L'intérieur de la Mezquita et une ruelle étroite de la Juderia
L'intérieur de la Mezquita et une ruelle étroite de la Juderia

L'intérieur de la Mezquita et une ruelle étroite de la Juderia

Mercredi 12 juin, visite le matin du quartier juif de Cordoue, la Juderia, avec ses rues étroites et ses maisons blanches. Un peu comme à Grenade on peut avoir l'impression de se perdre dans ces ruelles étroites.

Dans l'après midi je prends la direction de Séville où je prévois de passer deux nuits. La première visite de la ville concerne le centre historique de la ville avec la cathédrale et l'entrée du Real Alcazar, pour le retour vers l'hôtel je longe les berges du Guadalquivir.

Entrée du Real Alcazar et Cathédrale de Séville
Entrée du Real Alcazar et Cathédrale de Séville

Entrée du Real Alcazar et Cathédrale de Séville

Jeudi 13 juin, visite de nombreux monuments ou sites dans Séville : le Real Alcazar, la cathédrale avec la giralda, l'hospital de los Venerables, ...

Le Real Alcazar est un autre moment attendu de cette visite. Bâti pour Pedro 1er au XIV éme siècle, les artistes de Toléde et Grenade ont fait des merveilles. Le salon des ambassadeurs est absolument à voir.

J'en ai profité pour flaner dans le quartier de Santa Cruz

Par rapport à Cordoue ou Grenade la ville parait beaucoup plus grande et bruyante, mais le centre historique est préservé, là encore les mélanges architecturaux sont nombreux.

Le Patio de la Doncellas dans le Real alcazar et l'extraordinaire plafond du salon des ambassadeurs
Le Patio de la Doncellas dans le Real alcazar et l'extraordinaire plafond du salon des ambassadeurs

Le Patio de la Doncellas dans le Real alcazar et l'extraordinaire plafond du salon des ambassadeurs

Vendredi 14 juin, une nouvelle visite à Séville avec le parc de Marie Louise construit en 1929 lors de l'exposition hispano - américaine. Puis visite des arènes tauromachiques de la ville.

Dans l'après midi en route vers Ronda qui fut la dernière étape.

La toro del Oro, bâtie en 1220 par les Maures au bord du guadalquivir et le Parque Maria Luisa
La toro del Oro, bâtie en 1220 par les Maures au bord du guadalquivir et le Parque Maria Luisa

La toro del Oro, bâtie en 1220 par les Maures au bord du guadalquivir et le Parque Maria Luisa

Samedi 15 juin, visite de Ronda et de son célèbre pont. La ville est beaucoup plus petite que les trois précédentes, mais la renommée du pont et des arènes en fait un haut lieu touristique. L'étape idéale pour finit le séjour. Cette petite ville est considérée comme la ville où la tauromachie moderne fut inventée.

En fin d'après midi retour à Malaga pour le vol de retour jusqu'à Roissy avec des paysages de cette belle région.

Le pont de ronda qui relie l'ancienne ville à la nouvelle, un paysage typique d'andalousie avec les oliviers, les collines, ...
Le pont de ronda qui relie l'ancienne ville à la nouvelle, un paysage typique d'andalousie avec les oliviers, les collines, ...

Le pont de ronda qui relie l'ancienne ville à la nouvelle, un paysage typique d'andalousie avec les oliviers, les collines, ...

Voila c'est fini pour ce tour d'horizon, je présenterai d'autres facettes dans les prochains jours. Si vous ne connaissez pas cette région, c'est vraiment une visite à faire.

Lire la suite