Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Des-pierres-et-des-papillons.over-blog.com

Articles avec #inde tag

Agra - Le Taj Mahal

22 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Agra

Pour ce dernier article consacré au voyage en Inde, j'ai choisi de terminer par un monument marquant : Le Taj Mahal situé à Agra.

Avec Sandrine, Alain, Elodie et Thomas nous l'avons visité le 26 janvier, cela reste un souvenir inoubliable.

Cet extraordinaire mausolée est construit au bord de la Yamuna River, tout comme le Red Fort qui est situé à faible distance.

Nous l'avons visité le jour du Republic Day en Inde, autant dire qu'il y avait foule !

En arrivant le matin la brume était encore présente, cela a donné un éclairage particulier, puis heureusement elle s'est levée et nous a permis de profiter de la beauté du lieu.

Plan du Taj Mahal

Tout comme le Red Fort d'Agra, le Taj Mahal est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983 et évidemment cela est largement mérité.

Sa construction a été voulue par l'empereur Moghol Shah Jahan, suite à la mort de son épouse Muntaz Mahal qui est décédée en mettant au monde leur quatorzième (ou neuvième) enfant.

Le début de sa construction date de 1631, la date de fin est incertaine: 1643 ou 1648. Les deux époux ont leur cénotaphe à l'intérieur du bâtiment.

A la fin de sa vie Shah Jahan a été emprisonné par son fils au Red Fort, il avait une vue sur le monument où reposait sa chère épouse, cela a sans doute rendu sa captivité encore plus cruelle.

Il est visité par plus de 3 millions de touristes chaque année, faire des photographies sans trop de monde requiert une certaine patience mais les vues sont superbes.

Autant dire qu'il m'a été bien difficile de faire le tri parmi les photographies, mais il a bien fallu faire un choix.

Vue du Taj Mahal depuis la porte d'entrée

Vue du Taj Mahal depuis la porte d'entrée

Le monument a un dessin parfaitement symétrique, avec des jardins, des bassins.

Comme la tombe d'Humayun à Delhi, le Taj est construit sur un promontoire. Tout en marbre blanc, il se dégage un équilibre incroyable pour le bâtiment.

Malgré sa hauteur de 75 mètres, il est extraordinairement équilibré, les quatre minarets autour du Taj y contribuent.

Un peu comme St Pierre de Rome, c'est en s'approchant du Taj Mahal que l'on prend conscience des dimensions du mausolée.

Le mausolée est visible depuis plusieurs endroits différents, les photographies suivantes montrent des photographies prises depuis l'extérieur de l'enceinte, depuis le Red Fort et depuis l’hôtel Oberoi.

Vues depuis l'extérieur de l'encsinte
Vues depuis l'extérieur de l'encsinte
Vues depuis l'extérieur de l'encsinte

Vues depuis l'extérieur de l'encsinte

Comme le montre le plan, trois entrées permettent d'accéder au Taj Mahal, puis une porte principale en grès rouge permet d'accéder au jardin et voir la globalité du monument.

Cette porte construite en 1648 comporte des inscriptions coraniques et des arabesques.

Vues de la porte d'entrée
Vues de la porte d'entrée
Vues de la porte d'entrée

Vues de la porte d'entrée

Immédiatement après cette porte, toute la beauté du mausolée, des canaux et des jardins s'offre aux visiteurs.

La vue est alors splendide.

Entre le moment où nous sommes entrés et le moment de sortie, la lumière avait suffisamment changé et montrait le bâtiment sous différents éclairages. En un mot : fabuleux..

Vues avec différentes lumières.
Vues avec différentes lumières.
Vues avec différentes lumières.
Vues avec différentes lumières.

Vues avec différentes lumières.

Les photos suivantes sont des photographies de groupe, ou d’Alain en pleine recherche pour une prise de vue originale ...

Agra - Le Taj Mahal
Agra - Le Taj Mahal
Agra - Le Taj Mahal
Agra - Le Taj Mahal
Agra - Le Taj Mahal
Agra - Le Taj Mahal
Agra - Le Taj Mahal

Les décorations sur les murs du Taj Mahal sont très riches, avec des arabesques, des décorations florales et des versets du Coran.

Vues des décorations extérieures
Vues des décorations extérieures
Vues des décorations extérieures
Vues des décorations extérieures
Vues des décorations extérieures
Vues des décorations extérieures
Vues des décorations extérieures
Vues des décorations extérieures

Vues des décorations extérieures

De chaque côté du mausolée, se trouvent deux bâtiments symétriques et quasiment identiques.

Il s'agit d'une mosquée et du Jam'at Khanah.

La couleur du grès permet de bien les différencier par rapport au marbre blanc du Taj Mahal. Dans cette partie également les décorations sont superbes.

vues de la mosquée et du Jam'at Khanah
vues de la mosquée et du Jam'at Khanah
vues de la mosquée et du Jam'at Khanah
vues de la mosquée et du Jam'at Khanah
vues de la mosquée et du Jam'at Khanah

vues de la mosquée et du Jam'at Khanah

Les dernières photographies montrent le mausolée sous différents angles, avec quelques détails complémentaires.

D'autres vues du Taj Mahal
D'autres vues du Taj Mahal
D'autres vues du Taj Mahal
D'autres vues du Taj Mahal
D'autres vues du Taj Mahal
D'autres vues du Taj Mahal
D'autres vues du Taj Mahal

D'autres vues du Taj Mahal

Voila il s'agit du dernier article sur l'Inde, mais après vingt sujets traités il est temps de passer à autre chose,

Je trouve que le Taj Mahal est un bon sujet pour conclure

Comme vous l'aurez compris ce voyage en Inde est marquant, avec beaucoup de sentiments contrastés.

Y reviendrais-je, je ne sais pas, mais c'est une expérience à vivre.

Lire la suite

Agra - Le Red Fort

16 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Agra

La ville d'Agra était une des premières étapes du voyage en Inde, nous l'avons visité avec Sandrine, Alain et les enfants.

Le premier article sur Agra était consacré au mausolée d'Itimad-ud-Daula, le dernier article sera consacré au célébrissime Taj Mahal,

Aujourd'hui je présente un ouvrage majeur de la ville : le Fort Rouge.

Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous, les trois monuments sont relativement proches et tous sont positionnés au bord de la Yamuna River.

C'est un des endroits où j'ai pris le plus de photographies, la sélection a été bien difficile, j’espère que vous ne trouverez pas cela trop long ...

Position des différents bâtiments dans Agra

Le Fort Rouge est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983.

La couleur du grès rouge de cette forteresse a donné son nom à l'édifice. La grande muraille qui entoure l'ancien palais impérial donne une idée de l'importance de cet ensemble.

Le Fort est un symbole de la puissance des Moghols.

Avant la construction par les Moghols, au départ il s'agissait d'un simple fort, mais au XVI éme siècle le fort a été développé par l'empereur Akbar qui en a fait sa capitale, puis ses descendants l'ont aménagé.

En plus de la partie militaire et défensive, la forteresse remplissait également la fonction de résidence impériale.

Dans le Red Fort on peut voir des bâtiments en grès, des murailles également en grès, mais également des bâtiments en marbre blanc.

Les photos suivantes montrent les murailles, les trois premières photographies présentent les premières portes d'accès.

Vues de la muraille et des portes.
Vues de la muraille et des portes.
Vues de la muraille et des portes.
Vues de la muraille et des portes.
Vues de la muraille et des portes.
Vues de la muraille et des portes.

Vues de la muraille et des portes.

Après avoir franchi la rampe aux éléphants, on accède à une large esplanade sur laquelle un bâtiment à colonnes est en évidence, il s'agit du Diwan-i-Am.

C'était la salle des audiences publiques, de cette esplanade on peut voir différents bâtiments dont la Moti Masjid (mosquée de la perle), qui ne se visite pas mais dont on devine la splendeur à travers ses coupoles en marbre blanc.

De cette esplanade nous pouvons également voir les coupoles d'une petite mosquée qui elle se visite, à voir un peu pus loin.

Le Diwan-i-Khas et la mosquée à la perle.
Le Diwan-i-Khas et la mosquée à la perle.
Le Diwan-i-Khas et la mosquée à la perle.
Le Diwan-i-Khas et la mosquée à la perle.
Le Diwan-i-Khas et la mosquée à la perle.
Le Diwan-i-Khas et la mosquée à la perle.
Le Diwan-i-Khas et la mosquée à la perle.

Le Diwan-i-Khas et la mosquée à la perle.

Avant la porte d'accès au Diwan-i-Am se trouve sur la droite le Jahangir Mawal (palais de Jahangir), de couleur ocre avec des parties en marbre blanc.

C'est un des bâtiments principaux du Red Fort,

il comprend plusieurs cours, dont les plus anciennes doivent dater de Akbar, puis de Jahangir, les deux étant empereurs Moghols:

Vues du Palais de Jahangir
Vues du Palais de Jahangir
Vues du Palais de Jahangir
Vues du Palais de Jahangir
Vues du Palais de Jahangir

Vues du Palais de Jahangir

A côté du palais de Jahandir se trouve la plus belle partie (selon moi) du Red Fort : le complexe Khas Mahal, Diwan-i-Khas et Musamman Burj.

Il s'agit d'un ensemble en marbre blanc, dans lequel on retrouve des bâtiments en marbre blanc, des incrustations en pierres, ... Cette partie comporte également un pavillon d'audiences spéciales.

Agra - Le Red Fort
Agra - Le Red Fort
Agra - Le Red Fort
Agra - Le Red Fort
Agra - Le Red Fort
Agra - Le Red Fort

Dans le même périmètre se trouvent une vaste cour et une petite mosquée de marbre blanc, la Nagina Masjid "la mosquée joyau" qui doit son nom à la finesse de sa réalisation.

Agra - Le Red Fort
Agra - Le Red Fort
Agra - Le Red Fort
Agra - Le Red Fort

Pour finir, la faible distance entre le Red Fort et le Taj Mahal offre un point de vue extraordinaire.

Lorsqu'il fut enfermé dans le fort par son fils, l'empereur Shah Jahan devait avoir la même vue sur le Taj Mahal où était enterrée sa bien aimée ...

Par chance le jour de notre visite la visibilité était plutôt bonne, car même si la distance est faible la brume peut gâcher la vue.

Vues du Taj Mahal depuis le Red Fort
Vues du Taj Mahal depuis le Red Fort
Vues du Taj Mahal depuis le Red Fort
Vues du Taj Mahal depuis le Red Fort

Vues du Taj Mahal depuis le Red Fort

Suite et sans doute fin au prochain épisode !

Lire la suite

Agra - Mausolée d'Itimad-ud-Daula

15 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Agra

Les précédents articles ont montré de nombreux sites, il reste la dernière ville à vous présenter, elle abrite des sites remarquables, dont le célèbre Taj Mahal : il s'agit d'Agra.

Avec Sandrine, Alain et les enfants nous avons visité Agra les 25 et 26 janvier.

La ville est située à environ 2 heures 30 de route de Delhi, en prenant une belle autoroute, sur laquelle il faut quand même faire attention aux voitures à contre sens ou aux tracteurs sur la bande d'arrêt d'urgence ...

A Agra la première visite fut pour un tombeau de marbre blanc construit au bord de la Yamuna river.

Il abrite la tombe d'un noble persan Mirza Ghiya Beg qui fut nommé Itimad-ud-Daula (pilier de l'Etat) par Jahangir. Jahangir étant le quatrième empereur Moghole.

Antérieur au Taj Mahal il a été construit entre 1622 et 1628, ce tombeau est également plus petit, il est entouré d'un jardin carré et a beaucoup de charme.

Comme l'Humayun's tomb ou comme le Taj Mahal, le bâtiment est posé sur un léger promontoire

Position de Delhi, Agra, mais également Jaipur

La forme du tombeau, l'utilisation de marbre blanc, son positionnement au bord de la Yamuna river lui ont valu le surnom de "Baby Taj".

Une différence notable par rapport au Taj Mahal est le calme qui se dégage, en effet à la différence de son illustre voisin, il y a assez peu de visiteurs et il est tout à fait possible de flâner sans être gêné par des groupes de touristes.

Vues extérieures du mausolée.
Vues extérieures du mausolée.
Vues extérieures du mausolée.
Vues extérieures du mausolée.
Vues extérieures du mausolée.
Vues extérieures du mausolée.

Vues extérieures du mausolée.

Le jardin de forme carré comporte plusieurs portes, ceci contribue à l'harmonie de l'ensemble, les petites tours aux bords de l'enceinte sont également très belles.

Je vous laisse apprécier.

Vues des portes extérieures
Vues des portes extérieures
Vues des portes extérieures
Vues des portes extérieures
Vues des portes extérieures
Vues des portes extérieures

Vues des portes extérieures

Les pierres tombales d'Itimad-ud-Daula et de son épouse sont faites d'un très beau marbre jaune. Les jalis de pierre sont également très fins et beaux.

Vues intérieures du tombeau
Vues intérieures du tombeau
Vues intérieures du tombeau
Vues intérieures du tombeau

Vues intérieures du tombeau

Les décorations murales sont constituées d'une très élégante marqueterie, qui est reproduite à différents endroits, en particulier au niveau des portes et ouvertures. Elle est constituée de pierres semi-précieuses.

Les jalis de pierre sont de véritables dentelles.

Détails du mausolée.
Détails du mausolée.
Détails du mausolée.
Détails du mausolée.

Détails du mausolée.

Et pour finir une photographie de Sandrine, Alain, Élodie et Thomas devant le mausolée, comme il faisait frais tout le monde était bien couvert !

Agra - Mausolée d'Itimad-ud-Daula

A suivre !

Lire la suite

Delhi - Le Qutb Minar

10 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #Inde, #tourisme, #Delhi

Avec Sandrine, Elodie et Thomas nous avons visité le Qutb Minar le vendredi 24 janvier.

Le site abrite des vestiges archéologiques, dont le minaret Qutb Minar, deux anciennes mosquées, des tombeaux, un minaret inachevé, ...

La carte ci-dessous présente la disposition du site.

Site du Qutb Minar

Le minaret Qutb Minar est haut de plus de 72 mètres, il a un diamètre à sa base de plus de 14 mètres, il est construit en grès rouge et en marbre.

Il s'agit de la plus haute tour en pierre d'Inde, la construction a commencé au tout début du XIII éme siècle par Qutbu'd-Din Aibak.

Comme Humayun's Tomb qui faisait l'objet de l'article précédent, le Qutb Minar est classé au patrimoine de l'UNESCO depuis 1993.

Différentes vues du Qutb Minar.
Différentes vues du Qutb Minar.
Différentes vues du Qutb Minar.
Différentes vues du Qutb Minar.

Différentes vues du Qutb Minar.

Le portail d'Ala-i-Darwaza constituait l'entrée vers la mosquée Quwwat-ul-Islam, en passant à côté du Qutb Minar.

Un soin particulier a été donné à la décoration intérieure et extérieure lors de sa construction.

Le portail d'accès vers la mosquée
Le portail d'accès vers la mosquée

Le portail d'accès vers la mosquée

Les photographies suivantes présentent différentes parties du site, dont un tombeau du XIII éme siècle.

Sandrine et les enfants ont pris la pose !

Différentes vues du site, de Sandrine, Elodie et Thomas.
Différentes vues du site, de Sandrine, Elodie et Thomas.
Différentes vues du site, de Sandrine, Elodie et Thomas.
Différentes vues du site, de Sandrine, Elodie et Thomas.

Différentes vues du site, de Sandrine, Elodie et Thomas.

Le site archéologique abrite la plus ancienne mosquée d'Inde: celle de Quwwat-ul-Islam Masjid construite à la fin du XII éme siècle, elle est faite de matériaux provenant d'une vingtaine de temples brahmaniques.

Le pilier en fer qui se trouve à l'intérieur de cette mosquée provient d'un autre site d'Inde, il porte une inscription en sanscrit du IVe siècle apr. J.-C. qui décrit les exploits d'un souverain dont les archéologues pensent qu'il s'agit du roi Chandragupta II (375-413).

Ce pilier qui a remarquablement résisté à 1600 ans de mousson est installé à Delhi depuis le XI éme siècle.

Vues de la mosquée Quwwat-ul-Islam Masjid et du pilier en fer.
Vues de la mosquée Quwwat-ul-Islam Masjid et du pilier en fer.
Vues de la mosquée Quwwat-ul-Islam Masjid et du pilier en fer.
Vues de la mosquée Quwwat-ul-Islam Masjid et du pilier en fer.
Vues de la mosquée Quwwat-ul-Islam Masjid et du pilier en fer.

Vues de la mosquée Quwwat-ul-Islam Masjid et du pilier en fer.

Le site abrite également le début de construction du minaret Ala-i-Minar qui devait dépasser le Qutb Minar en hauteur.

Sa construction a été commandée par Alauld-Din Khalji au XIV éme siècle, mais ce sultan décéda avant la finition du premier étage. En conséquence le minaret ne fut jamais terminé.

Son diamètre est deux fois plus grand que celui du Qutb Minar, aujourd'hui il ne dépasse pas 20 mètres de haut.

Base du minaret Ala-i-Minar

Base du minaret Ala-i-Minar

A suivre !

Lire la suite

Delhi - Humayun's Tomb.

9 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Delhi

Un peu d'histoire : au XVI éme siècle des musulmans venus d'Asie centrale conquièrent l'Inde et vont fonder la plus belle dynastie musulmane en Inde : Les Mogholes.

Leur premier empereur Babur va être d'une longue liste de souverain, d'une dynastie qui va durer jusqu'au milieu du XIX éme siècle. A partir du début du XVIII éme siècle, l'empire Moghole a doucement décliné.

Le fils de Babur, le règne d'Humayun a été interrompu par 15 années d'exile.

Les empereurs qui ont suivis ont contribué à la consolidation de cet empire : Akbar, Jahangir, Shah Jahan (qui fut à l'origine du Taj Mahal), Aurangzeb, ...

La période fur marquée par de nombreuses batailles et les successions n'étaient pas toujours simples. Ainsi Aurangzeb fit emprisonné son père Shah Jahan dans le red fort d'Agra ...

Les sites principaux des constructions Mogholes se trouvent à Delhi, à Agra et à Fatehpur Sikri cité créée par Akbar.

Le site dont je vais parler aujourd'hui se situe dans la capitale Delhi.

C'est à Delhi que je suis arrivé dans la nuit du 23 au 24 Janvier, c'est également de Delhi que je suis reparti dans la nuit du 06 au 07 février.

Positionnement de Delhi en Inde

Avec Sandrine la première visite fut pour Humayun's Tomb, il s'agit de la première tombe d'un empereur Moghole sur le sol indien, son père Babur fut ramené à Kaboul.

Humayun est décédé en 1556, son tombeau fut construit à la demande de son épouse.

Cette tombe, qui depuis 1993 est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, est remarquable car c'est la première fois qu'un édifice de ce type reposait sur un socle, cela le met encore plus en valeur. Le même type de construction sera repris pour le célèbre Taj Mahal.

Ce mausolée en grès est également entouré d'un jardin récemment rénové qui ajoute de la splendeur à l'ensemble.

Le plan symétrique de l’ensemble permet d'avoir différentes vues du mausolée, sur les photos cela donne l’impression de voir plusieurs fois la même chose... ce n'est pas le cas !

Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.
Différentes vues d'Humayun's Tomb.

Différentes vues d'Humayun's Tomb.

Les photographies suivantes présentent l'intérieur du mausolée, les abords du bâtiment et également les jardins qui ont été replantés et restaurés au début des années 2000.

Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.
Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.

Vues de l'entrée du mausolée, l'intérieur de Humayun's Tomb et des jardins.

Un peu à l'écart des bâtiments principaux, on voit de petites structures où habitaient les ouvriers ayant construit le mausolée de l'empereur. Il s'agit de l'Arab-ki-Sarai.

Vue de l'Arab-ki-Sarai.

Vue de l'Arab-ki-Sarai.

Sur le même site, avant d'arriver à la tombe d'Humayun, se trouve un autre mausolée, qui est dédié à Isa Khan, général de Sher Shah qui en 1540 réussit à détrôner Humayun durant plusieurs années.

Cette tombe est plus ancienne que celle d'Humayun, elle date de 1547.

En moins bon état que le mausolée principal, il a un charme certain.

Comme il est un peu à l'écart il est également moins visité.

Vues du mausolée d'Isa Khan.
Vues du mausolée d'Isa Khan.
Vues du mausolée d'Isa Khan.
Vues du mausolée d'Isa Khan.
Vues du mausolée d'Isa Khan.
Vues du mausolée d'Isa Khan.

Vues du mausolée d'Isa Khan.

A côté de ce petit mausolée, on trouve une mosquée construite du vivant d'Isa Khan. L'ensemble avec le mausolée est trés harmonieux.

Mosquée à côté du mausolée d'Isa Khan.
Mosquée à côté du mausolée d'Isa Khan.
Mosquée à côté du mausolée d'Isa Khan.
Mosquée à côté du mausolée d'Isa Khan.

Mosquée à côté du mausolée d'Isa Khan.

A suivre !

Lire la suite

Udaipur - Le City Palace

8 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Udaipur

Le City Palace est constitué de différents bâtiments, c'est un point incontournable pour la visite d'Udaipur.

L'ensemble palatial fut construit à partir du XVI éme siècle, sous le règne de Udai Singh, puis tout au long des siècles son aménagement a évolué.

Aujourd’hui il est divisé en plusieurs parties, une est réservée à la visite pour les nombreux touristes de la ville, une autre est réservée à l'ancienne famille royale et la dernière partie comprend deux hôtels de luxe.

Au City Palace nous ne voyons pas de bâtiments militaires comme dans d'autres villes, mais plutôt un palais plein de raffinements.

Nous l'avons visité le 03 février en matinée. Les premières photographies montrent l'extérieur du palais, juste avant l'entrée.

Vues extérieures du Palais, côté lac et côté ville.
Vues extérieures du Palais, côté lac et côté ville.
Vues extérieures du Palais, côté lac et côté ville.
Vues extérieures du Palais, côté lac et côté ville.
Vues extérieures du Palais, côté lac et côté ville.
Vues extérieures du Palais, côté lac et côté ville.

Vues extérieures du Palais, côté lac et côté ville.

Le Palais offre des vues côté ville et côté lac, les loges ci-dessous donnent côté lac, elles nous ont permis de prendre quelques photographies ...

Deux touristes !
Deux touristes !
Deux touristes !

Deux touristes !

Le Badi Mahal est la partie la plus haute du palais, on a de superbes vues sur la ville, sur la première photographie se trouve un pavillon qui abrité le fauteuil du maharaja d'Udaipur du début du XX éme siècle.

Vues du Badi Mahal, des peintures ... et d'une perruche
Vues du Badi Mahal, des peintures ... et d'une perruche
Vues du Badi Mahal, des peintures ... et d'une perruche
Vues du Badi Mahal, des peintures ... et d'une perruche
Vues du Badi Mahal, des peintures ... et d'une perruche
Vues du Badi Mahal, des peintures ... et d'une perruche

Vues du Badi Mahal, des peintures ... et d'une perruche

Sur les photographies suivantes, nous voyons le palais des merveilles de la chine, le Chini-ki-Chita Mahal qui est constitué de carreaux de faïences venant de Chine et de Delft aux Pays Bas.

C'est très photogénique ... mais il est bien délicat de faire une photographie sans un touriste dessus !

La patience fut nécessaire, mais après tout nous étions en vacances.

Vues du Chini-ki-Chita Mahal.
Vues du Chini-ki-Chita Mahal.
Vues du Chini-ki-Chita Mahal.

Vues du Chini-ki-Chita Mahal.

Les salles du palais sont très richement décorées, les photos suivantes montrent en particulier deux portes en ivoire.

A l'époque la protection de l'ivoire et des éléphants n'étaient pas à l'ordre du jour !

Vues de la décoration intérieure, dont deux portes en ivoire
Vues de la décoration intérieure, dont deux portes en ivoire
Vues de la décoration intérieure, dont deux portes en ivoire

Vues de la décoration intérieure, dont deux portes en ivoire

La cour suivante est une des plus illustres du palais, il s'agit de la cour des Paons, le Mor Chowk.

C'est dans cette cour que le maharaja recevait ses invités de marque. Elle doit son nom à cinq paons en verre coloré, réalisés au début du XIX éme siècle.

La cour des paons et Le Moti Mahal (palais de la perle)
La cour des paons et Le Moti Mahal (palais de la perle)
La cour des paons et Le Moti Mahal (palais de la perle)
La cour des paons et Le Moti Mahal (palais de la perle)

La cour des paons et Le Moti Mahal (palais de la perle)

La dernière partie de la visite est réservée à des collections privées et différentes œuvres, en particulier des éléments en argent. La première photographie représente Shriji Arvind Singh, le maître des lieux.

Collections privées
Collections privées
Collections privées
Collections privées
Collections privées
Collections privées

Collections privées

A suivre !

Lire la suite

Udaipur - Le Lake Palace.

8 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Udaipur

Face au City Palace de Udaipur se situe un fastueux hôtel, totalement construit sur une île, il s'agit du Lake Palace.

Il est construit sur l’île Jag Niwas et était à l'origine un palais des maharajas.

A Udaipur de différents endroits on peut en apprécier la beauté. Pour se rendre à cet hôtel de luxe, un seul moyen : le bateau.

Au début du XX éme siècle ce palais fut transformé en hôtel de luxe, qui a été restauré, aujourd’hui il a un statut d'hôtel de standing international ...

Les avis que l'on peut voir sur les sites de réservation sont : "hors de prix ... mais absolument parfait" !

Vues depuis les salles du City Palace
Vues depuis les salles du City Palace

Vues depuis les salles du City Palace

Pour l'anecdote le Lake Palace a servi de décor pour plusieurs films ou séries de télévision, dont le James Bond "Octopussy".

Vues depuis le rivage avec différents éclairages.
Vues depuis le rivage avec différents éclairages.
Vues depuis le rivage avec différents éclairages.
Vues depuis le rivage avec différents éclairages.
Vues depuis le rivage avec différents éclairages.
Vues depuis le rivage avec différents éclairages.
Vues depuis le rivage avec différents éclairages.

Vues depuis le rivage avec différents éclairages.

Vues du Lake Palace depuis l’îlot du Jag Mandir
Vues du Lake Palace depuis l’îlot du Jag Mandir

Vues du Lake Palace depuis l’îlot du Jag Mandir

A suivre !

Lire la suite

Udaipur - Un tour en ville

7 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Udaipur

Lors du voyage en Inde, Udaipur occupe une place à part. Ici nous n'avons pas vu d'ancienne forteresse, de ruines ou de temples majestueux.

Mais la richesse des lieux est manifeste avec ses palais, ses jardins, le lake palace, ...

La position géographique de la ville et sa tranquillité font penser à un lac suisse ou à un lac du nord de l'Italie.

Nous avons visité la ville les 02 et 03 février, c'était la dernière ville visitée avant de rejoindre Baroda.

La première visite fut pour un ensemble de petits jardins le Sakhelion ki Bari qui fut construit au XVIII éme siècle pour les femmes du harem du Maharaja. Cet ensemble est agrémenté de différentes fontaines et jardins.

Le jardin Skhelion-ki-Bari
Le jardin Skhelion-ki-Bari
Le jardin Skhelion-ki-Bari
Le jardin Skhelion-ki-Bari
Le jardin Skhelion-ki-Bari

Le jardin Skhelion-ki-Bari

Les palais qui se trouvent au bord du lac Pichola et les rivages offrent une succession de très belles vues, en particulier sur le City Palace qui est un ensemble de palais érigés à partir du XVI éme siècle. Les photos suivantes illustrent le rivage du lac.

Rivages du lac Pichola
Rivages du lac Pichola
Rivages du lac Pichola
Rivages du lac Pichola

Rivages du lac Pichola

Au milieu du lac Pichola se trouve l’îlot du Jag Mandir, il offre une très belle vue sur le City Palace mais également sur les rivages.

Vues depuis l’île Jag Mandir
Vues depuis l’île Jag Mandir
Vues depuis l’île Jag Mandir

Vues depuis l’île Jag Mandir

Incontestablement le City Palace occupe une place essentielle à Udaipur. Les photos suivantes montrent la beauté de cet ensemble palatial et du lac Pichola. Les différents éclairages de la journée mettent en évidence la beauté des lieux

Vues du City Palace d'Udaipur
Vues du City Palace d'Udaipur
Vues du City Palace d'Udaipur
Vues du City Palace d'Udaipur
Vues du City Palace d'Udaipur

Vues du City Palace d'Udaipur

A Udaipur nous avons visité le "vintage car museum" qui regroupe plusieurs anciennes voitures des maharajas. En plus de l’intérêt que l'on peut porter aux vieilles voitures, il n'est pas commun de voir des Rolls-Royce équipées pour les safaris !

Quelques voitures de la collection privée du maharaja ...
Quelques voitures de la collection privée du maharaja ...
Quelques voitures de la collection privée du maharaja ...

Quelques voitures de la collection privée du maharaja ...

Le séjour à Udaipur a été l'occasion de visiter plusieurs petits magasins, pour ramener des souvenirs: en particulier des peintures sur soie, des foulards, des lampes, ...

Ce fut également l'occasion de prendre un touk-touk ... Agnès était plus sereine que moi !

Pour Agnès ce fut également l'occasion de partir à la recherche d'éléphants en marbre. Ainsi nous avons pu voir des éléphants juste ébauchés et d'autres terminés.

Quelques magasins dans Udaipur.
Quelques magasins dans Udaipur.
Quelques magasins dans Udaipur.
Quelques magasins dans Udaipur.
Quelques magasins dans Udaipur.
Quelques magasins dans Udaipur.

Quelques magasins dans Udaipur.

A suivre pour la visite du City Palace!

Lire la suite

Le Surya Temple de Modhera

2 Mars 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Gujarat

Vous allez dire encore un article sur un temple ... et vous aurez raison. Mais celui-ci est tout à fait singulier et mérite vraiment de s'y attarder

Situé dans le Gujarat et à quelques kilomètres du Rani ki Vav de Patan, le Surya Temple de Modhera est exceptionnel pour de nombreuses raisons.

Tout d'abord il est dédié à Surya le dieu du soleil, c'est un des rares temples en Inde dédiés à ce culte.

Ensuite il est très ancien, puisqu'il fut bâti en 1026.

Enfin il est un exemple de l'architecture des Salankis qui fut une brillante dynastie du XI éme au XIII éme siécle, avant de s'effondrer face aux coups de la dynastie Moghole.

Les saccages, tremblements de terre et le temps qui passe ont atténué la splendeur de ce temple, mais les parties encore visibles laissent imaginer l'aura qu'il devait avoir.

Distance entre le Rani ki Vav et le Surya Temple

Lorsque l'on arrive vers ce temple, le premier édifice que l'on voit est un grand bassin de 50 mètres x 20 mètres, il s'agit du Rama Kund ou Surya Kund.

Il était utilisé pour les ablutions et les prières. d'élégantes petites chapelles sont réparties autour de ce bassin.

La petite tour finement sculptée au premier plan s'appelle un Shikhara, dans l'Inde médiévale ces tours étaient posées au dessus d'un sanctuaire.

Vues du Rama Kund.
Vues du Rama Kund.
Vues du Rama Kund.
Vues du Rama Kund.

Vues du Rama Kund.

Le bassin "Rhama kund" et l'architecture de l'ensemble rendent cet endroit très beau, avec les gradins et les petits sanctuaires qui se reflètent dans l'eau.

Reflets dans l'eau.
Reflets dans l'eau.
Reflets dans l'eau.

Reflets dans l'eau.

Ensuite lorsque l'on avance, on trouve deux bâtiments principaux

Le premier s'appelle le Sabha Mandapa, il servait aux rassemblements religieux et aux danses.

Le deuxième s'appelle le Guda Mandapa, il s'agit du temple principal qui abritait la statue de Surya.

Comme dans les autres temples visités, la richesse et la finesse des sculptures rendent cette visite passionnante.

Le mandapa et ... un touriste (lunettes de soleil, casquette, sac à dos ... pas de doute c'est un touriste !).
Le mandapa et ... un touriste (lunettes de soleil, casquette, sac à dos ... pas de doute c'est un touriste !).

Le mandapa et ... un touriste (lunettes de soleil, casquette, sac à dos ... pas de doute c'est un touriste !).

Les photos suivantes illustrent la richesse de la décoration de ces édifices, aussi bien sur les piliers des salles principales, des bas reliefs ou des sculptures.

Les premières sculptures représentent Surya.

Détails des piliers, sculptures, ...
Détails des piliers, sculptures, ...
Détails des piliers, sculptures, ...
Détails des piliers, sculptures, ...
Détails des piliers, sculptures, ...
Détails des piliers, sculptures, ...
Détails des piliers, sculptures, ...
Détails des piliers, sculptures, ...
Détails des piliers, sculptures, ...

Détails des piliers, sculptures, ...

Une particularité de ce temple concerne les nombreuses scènes érotiques que l'on peut voir sur les bas reliefs, dont certaines sont très explicites, je vous laisse juger !

Scènes érotiques sur plusieurs frises.
Scènes érotiques sur plusieurs frises.
Scènes érotiques sur plusieurs frises.
Scènes érotiques sur plusieurs frises.
Scènes érotiques sur plusieurs frises.

Scènes érotiques sur plusieurs frises.

Enfin c'est dans ce temple que nous avons vu une petite chouette et des chauves-souris à l'intérieur, un joli souvenir.

Le Surya Temple de Modhera
Le Surya Temple de Modhera

A suivre !

Lire la suite

Le Rani Ki Vav de Patan

28 Février 2014 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Inde, #Gujarat

Le 04 février, avant de rejoindre Baroda (Vadodara), Agnès a proposé de visiter le puits à degrés de Patan, appelé le "Rani Ki Vav" : que l'on peut traduire par "puits de la reine".

Ce puits à degrés fut pendant une très longue période enseveli, ce qui a contribué à préserver les très nombreuses sculptures et bas reliefs. Il n'a été remis à jour qu'à partir de la fin des années 1950.

En Inde ces puits à degrés ont des fonctions religieuses et rituelles, mais ils sont également utilisés pour l'approvisionnement en eau. De plus dans les périodes particulièrement chaudes de l'été ils offrent des zones tempérées...

A Baroda, à côté du palais du maharaja j'eu l'occasion d'en voir un autre, qui lui est en fonctionnement ... mais il est beaucoup plus modeste.

Lors du long trajet entre Udaipur et Baroda, plus de 9 heures de route et plus de 500 km à faire dans la même journée, nous avons effectué deux arrêts dans deux lieux chargés d'histoire. Le Rani Ki Vav fut le premier.

Le Rani ki Vav est un des plus grands d'Inde et un des plus richement ornés.

Il fait partie de la liste indicative du patrimoine mondial de l'UNESCO, ce qui signifie que l'Inde l'a présenté pour qu'il soit inscrit dans la prestigieuse liste du "World Heritage".

Il est particulièrement ancien, le début de sa construction est daté du dernier quart du XI éme siècle.

En plus de la beauté des statues, de la richesse des bas reliefs, les dimensions exceptionnelles font de ce puits un édifice rare: 64 mètres de long, 20 mètres de large et 27 mètres de profondeur !

Les représentations divines sont nombreuses, très difficile sans être spécialiste de distinguer Vishnu et ses avatars, Krishna, Bouddha, Varaha, ...

Le puits est situé dans l'état du Gujarat, lors de notre visite nous étions les seuls occidentaux, c'est sans doute lié au positionnement géographique, plutôt éloigné des routes touristiques du Rajasthan.

Les premières photos montrent le puits dans sa globalité, de là nous voyons très bien les différents étages,

Au premier plan le puits circulaires. Les statues et les bas reliefs se trouvent principalement sur les côtés, mais aussi au niveau des piliers et à l'arrière dans des zones non accessibles.

Vues globales du Rani Ki Vav
Vues globales du Rani Ki Vav
Vues globales du Rani Ki Vav
Vues globales du Rani Ki Vav
Vues globales du Rani Ki Vav
Vues globales du Rani Ki Vav

Vues globales du Rani Ki Vav

Les photographies suivantes présentent les sculptures que l'on voit principalement sur les murs latéraux de ce puits.

Une grande partie des sculptures est dédiée à Vishnu et à ses Avatars : Krishna, Rama, Varaha (à tête de sanglier), ...

Vishnu a dix avatars, difficile de tous les identifier !

Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan

J'ai développé plusieurs photographies en noir et blanc. Je trouve que cela donne un aspect particulier aux statues.

Différentes vues des sculptures en N&B
Différentes vues des sculptures en N&B
Différentes vues des sculptures en N&B
Différentes vues des sculptures en N&B
Différentes vues des sculptures en N&B

Différentes vues des sculptures en N&B

Sur les photos suivantes j'ai un peu joué avec le décor, à travers des trous, en jouant avec les piliers, ...

Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan
Le Rani Ki Vav de Patan

Au Rani Ki Vav j'avais pris quelques photographies d'indiens, pour le plaisir j'en présente à nouveau quelques unes, ..., sur la dernière photo ce n'est pas une indienne mais vous l'aurez deviné !

Personnes prises en photographie au Rani Ki Vav
Personnes prises en photographie au Rani Ki Vav
Personnes prises en photographie au Rani Ki Vav
Personnes prises en photographie au Rani Ki Vav

Personnes prises en photographie au Rani Ki Vav

A suivre !

Lire la suite
1 2 > >>