Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Des-pierres-et-des-papillons.over-blog.com

Et pourtant elles volent ...

24 Septembre 2013 , Rédigé par Eric Publié dans #Libellules

Jusqu'à présent j'avais surtout montré des photographies de libellules posées sur des branches, des feuilles, ...

Mais ces redoutables prédateurs passent pas mal de temps en vol, à chasser autour d'un plan d'eau.

Donc ces derniers temps j'ai essayé de les prendre en plein vol. L'exercice est autrement plus compliqué, mais j'ai obtenu quelques clichés intéressants. Enfin je vous laisse juger !

Deux spécimens "d'aeschne mixte" en plein vol.
Deux spécimens "d'aeschne mixte" en plein vol.

Deux spécimens "d'aeschne mixte" en plein vol.

Sinon les jeux avec la lumière et les reflets permettent d'avoir quelques vues intéressantes

La belle et son reflet.
La belle et son reflet.

La belle et son reflet.

Pour finir, et comme il faut bien que l'espèce se perpétue ... monsieur libellule tient madame en préparation à l'accouplement.

D'ailleurs pour le mâle, dit-on une ou un libellule ... cela mérite réflexion non ?

Concernant l'espèce ... sans doute un couple de "lestes dryade", mais rien n'est sur !

Concernant l'espèce ... sans doute un couple de "lestes dryade", mais rien n'est sur !

Lire la suite

Un Week-end à Essen.

18 Septembre 2013 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme

La semaine passée j'ai participé à une conférence à Essen en Allemagne, je ne suis rentré que lundi soir, j'ai donc passé le dimanche dans cette ville de la Ruhr.

Et donc je me suis posé la question : que faire durant la journée?

J'ai vu sur internet qu'il y a dans cette ville un site classé depuis 2001 au patrimoine mondial de l'UNESCO : le site minier de Zollverein, ancien complexe de mine de charbon, qui n'est plus exploité mais qui peut se visiter.

Donc me voila parti pour cette visite et il faut reconnaitre que cela valait le déplacement !

La journée commence par une balade de 6 km dans les rues d'Essen ... j'avais choisi de marcher un peu.

Pour le retour j'ai pris le tram, c'est plus rapide ....

Un hôtel coloré sur le chemin, on aime ou on n'aime pas, mais en tout cas cela doit se voir la nuit! Plus sobre l'ancienne synagogue.
Un hôtel coloré sur le chemin, on aime ou on n'aime pas, mais en tout cas cela doit se voir la nuit! Plus sobre l'ancienne synagogue.

Un hôtel coloré sur le chemin, on aime ou on n'aime pas, mais en tout cas cela doit se voir la nuit! Plus sobre l'ancienne synagogue.

Le site minier qui n'est plus exploité depuis 1986 comprend plusieurs puits, dont le plus profond descendait à 1200 m, mais ils ne se visitent pas. A partir de ces puits les mineurs pouvaient accéder à 14 galeries. Il a été exploité de 1847 à 1986.

Ce site comprend également les zones de tri pour séparer le charbon des roches, d'une zone pour laver le charbon et d'une cokerie qui permet de transformer le charbon en coke (qui est utilisé en sidérurgie pour créer la fonte à partir du minerai de fer), évidemment les équipements de convoyage entre les bâtiments sont nombreux, ...

Le site est immense, le bâtiment le plus haut fait plus de 40 m, la cokerie plus de 600 m de long, la distance entre la zone de lavage et la cokerie est de plusieurs centaines de mètres.

La tour à roue du puits 12 est devenue le symbole de la ville d'Essen, elle est représentée un peu partout en ville.

Personnellement j'avais prévu de visiter la cokerie à 11 h 30, sauf que je me suis perdu et je ne l'ai jamais trouvé. Donc je me suis rabattu sur la partie supérieure du puits avec une visite à 13 h.

Le côté amusant est que les visites des bâtiments se font obligatoirement en groupe ... et que le guide ne parlait qu'allemand. Le temps de demander à la guide si elle faisait des visites en anglais ... réponse amusée "nein", la visite en anglais était à 15 h.

Comme j'étais sur place depuis 10 h le matin je décide de suivre le groupe avec le guide en allemand.

Heureusement il y avait dans le groupe des personnes parlant anglais et qui m'ont gentiment traduit les informations les plus importantes.

Bref ce fut une visite intéressante, qui en fin d'après midi c'est terminée par une bière et une currywurst !

Le puits 12 symbole d'Essen, le charbon remontait à 18 m/s. Vue de la cokerie. Vue d'un atelier avec d'anciens outils
Le puits 12 symbole d'Essen, le charbon remontait à 18 m/s. Vue de la cokerie. Vue d'un atelier avec d'anciens outils
Le puits 12 symbole d'Essen, le charbon remontait à 18 m/s. Vue de la cokerie. Vue d'un atelier avec d'anciens outils

Le puits 12 symbole d'Essen, le charbon remontait à 18 m/s. Vue de la cokerie. Vue d'un atelier avec d'anciens outils

Sinon il y a une curiosité ; une douche géante sous laquelle les touristes peuvent aller ... après s'être équipé d'un imperméable.

A l'extérieur du site a été installée une sorte de douche ... les touristes peuvent prendre un imperméable et aller sous ce jet très puissant, personnellement je suis resté bien au sec !
A l'extérieur du site a été installée une sorte de douche ... les touristes peuvent prendre un imperméable et aller sous ce jet très puissant, personnellement je suis resté bien au sec !

A l'extérieur du site a été installée une sorte de douche ... les touristes peuvent prendre un imperméable et aller sous ce jet très puissant, personnellement je suis resté bien au sec !

Lire la suite

Des papillons ...

8 Septembre 2013 , Rédigé par Eric Publié dans #papillons

Comme le blog s'appelle des pierres et des papillons, je me suis dit "ce serait pas mal si il y avait des papillons sur ce blog ..."

Donc j'ai parcouru les photos prises cet été et même s'il y a beaucoup plus de libellules que de papillons, j'ai retrouvé quelques photos intéressantes.

L'honneur est sauf, le blog peut conserver son nom !

Mais ne soyez pas inquiet il y aura bientôt de nouvelles photos de … libellules, avec des photos en plein vol ... mais ce sera une autre fois !

Des papillons ...
Des papillons ...
Des papillons ...
Des papillons ...
Des papillons ...
Des papillons ...
Des papillons ...

Les noms et les formes sont très différentes, ainsi sur ces photos ci-dessus j'ai reconnu un piéride de la rave (celui est blanc avec une tache sur l'aile), un paon du jour (avec la forme d'un œil en extrémité d'aile), plusieurs petites tortues (ne cherchez pas de tortue c'est le nom d'une espèce, celle qui a l'extrémité des ailes avec une succession de taches bleues...), un collier de corail (celui qui a une coloration cuivrée / métallique avec une bande orangée à l’extrémité des ailes), …

Des papillons ...
Des papillons ...
Lire la suite

Une semaine dans l'ouest ... de la France

1 Septembre 2013 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme

Lorsque l'on part dans l'ouest de la France, en Normandie puis en Bretagne, on se dit "il faudrait prendre des vêtements pour temps humide, on ne sait jamais" ...

Donc je suis parti une semaine, mais la crème solaire fût beaucoup plus utile que les parapluies, je n'ai eu qu'une demi journée de crachin.

Au cours de ces 8 jours j'ai fait étape à Bayeux, puis Granville, puis vers Perros-Guirec.

J'en ai profité pour jouer au golf, pour découvrir quelques sites du débarquement de Normandie, pour voir la tapisserie de Bayeux qui date du XI éme siècle, puis voir la côte de granit rose et la réserve naturelle des sept iles.

Donc cela a été l'occasion de voir de très jolis endroits, de raviver un peu mon histoire de France et de voir des animaux et oiseaux plus ou moins sauvages.

Il faut reconnaitre qu'une des surprises a été la vision d'un requin au large de la côte de granit rose, cela a été très bref et il faut avouer assez inattendu.

Mais n'ayez crainte ce brave requin chassait du poisson et non pas du touriste égaré, enfin c'est ce que l'on dit les guides sur le bateau ... euhhh il est solide le bateau ?

Vues de la cathédrale de Bayeux, un ancien moulin.
Vues de la cathédrale de Bayeux, un ancien moulin.
Vues de la cathédrale de Bayeux, un ancien moulin.

Vues de la cathédrale de Bayeux, un ancien moulin.

Bayeux fût la première étape, c'est une belle découverte. C'est avant tout une petite ville qui possée une merveille: la tapisserie de Bayeux qui raconte l'épopée de Guillaume le conquérant losqu'il parti vers l'angleterre. Longue de 70 m elle est classée au patrimoine mondiale de l'UNESCO, cette tapisserie qui date de la fin du XI éme siécle se voit comme une bande dessinée en détaillant les principales phases de conquète.

Mais Bayeux c'est également un charmant centre historique avec quelques maisons à colombage et une superbe cathédrale. La crypte avec ses chapiteaux peints valent réellement le détour.

Bayeux c'est également une des villes les plus proches des plages du débarquement et qui miraculeusement a été préservée des bombardements lors du débarquement du 06/06/1944.

Les plages du débarquement, évidemment tout le monde en a entendu parler, ce haut lieu de la 2eme guerre mondiale mérite le détour. Il faut reconnaitre que se retrouver à proximité de ces endroits est tout symbolique, et même si aujourd'hui sur les plages les chars sont à voile, il pèse une atmosphère assez prenante.

J'ai pu visiter le site d'Arromanches où un port artificiel était installé, la pointe du Hoc et la plage d'Omaha Beach où des milliers de soldats sont tombés. Les endroits les plus émouvants sont évidemment les cimetières, celui du Commonwealth à Bayeux, celui américain de Colleville sur Mer, mais également le cimetière allemand de La Cambe assez austère, qui est celui où le plus de soldats sont enterrés

Une vraie émotion se dégage. De manière générale j'ai trouvé les touristes, trés nombreux en cette période, trés respectueux.

Pour montrer que le temps passe, j'ai également retenu une expression d'une fillette à sa maman: "mais pourquoi on va dans ce cimetière, moi je ne les connais pas ces gens", il faut reconnaitre qu'ensuite il est difficile à sa maman de répondre !

Le cimetière Allemand de La Cambe, celui Américain de Colleville sur mer, le port artificiel d'Arromanches, des plages du débarquement
Le cimetière Allemand de La Cambe, celui Américain de Colleville sur mer, le port artificiel d'Arromanches, des plages du débarquement
Le cimetière Allemand de La Cambe, celui Américain de Colleville sur mer, le port artificiel d'Arromanches, des plages du débarquement
Le cimetière Allemand de La Cambe, celui Américain de Colleville sur mer, le port artificiel d'Arromanches, des plages du débarquement
Le cimetière Allemand de La Cambe, celui Américain de Colleville sur mer, le port artificiel d'Arromanches, des plages du débarquement

Le cimetière Allemand de La Cambe, celui Américain de Colleville sur mer, le port artificiel d'Arromanches, des plages du débarquement

Aprés un arrêt à Granville pour jouer le superbe links de cette ville. L'étape suivante était en direction de Perros-Guirec et la côte de granit rose. Cette belle partie de la Bretagne mérite sans aucun doute le détour, encore plus lorsqu'il fait beau.
La côte de granit rose et ses superbes couleurs. Le rose est surtout marqué le matin et le soir, lorsque le soleil est rasant.
La côte de granit rose et ses superbes couleurs. Le rose est surtout marqué le matin et le soir, lorsque le soleil est rasant.
La côte de granit rose et ses superbes couleurs. Le rose est surtout marqué le matin et le soir, lorsque le soleil est rasant.

La côte de granit rose et ses superbes couleurs. Le rose est surtout marqué le matin et le soir, lorsque le soleil est rasant.

De loin le sommet de cette ile fait penser à une crête enneigée, en fait plus de 20 000 couples de fous de bassan donnent cette impression

De loin le sommet de cette ile fait penser à une crête enneigée, en fait plus de 20 000 couples de fous de bassan donnent cette impression

Quelques animaux vus, principalement lors de la croisière vers l'archipel des 7 iles. Cette réservé préservé est l'occasion de voir de trés nombreux oiseaux, dont une colonie de 20 000 fous de bassan. C'est également là que j'ai pu voir quatre phoques. Comme nous avons embarqué à marée descendante, nous avons profité d'une croisière de 3 heures contre 2 normalement. Que du bonheur

Un fou de bassan, l'aileron d'un requin taupe, un phoque plutôt placide, un petit papillon, ...
Un fou de bassan, l'aileron d'un requin taupe, un phoque plutôt placide, un petit papillon, ...
Un fou de bassan, l'aileron d'un requin taupe, un phoque plutôt placide, un petit papillon, ...
Un fou de bassan, l'aileron d'un requin taupe, un phoque plutôt placide, un petit papillon, ...
Un fou de bassan, l'aileron d'un requin taupe, un phoque plutôt placide, un petit papillon, ...

Un fou de bassan, l'aileron d'un requin taupe, un phoque plutôt placide, un petit papillon, ...

La Bretagne : ses bateaux, ses groupes de hard-rock, ses maisons typiques, les escaliers qui mènent à l'église de Lannion ...
La Bretagne : ses bateaux, ses groupes de hard-rock, ses maisons typiques, les escaliers qui mènent à l'église de Lannion ...
La Bretagne : ses bateaux, ses groupes de hard-rock, ses maisons typiques, les escaliers qui mènent à l'église de Lannion ...
La Bretagne : ses bateaux, ses groupes de hard-rock, ses maisons typiques, les escaliers qui mènent à l'église de Lannion ...
La Bretagne : ses bateaux, ses groupes de hard-rock, ses maisons typiques, les escaliers qui mènent à l'église de Lannion ...

La Bretagne : ses bateaux, ses groupes de hard-rock, ses maisons typiques, les escaliers qui mènent à l'église de Lannion ...

Lire la suite