Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Des-pierres-et-des-papillons.over-blog.com

Belle Andalousie

20 Juin 2013 , Rédigé par Eric Publié dans #tourisme, #Andalousie

Du 8 au 15 juin dernier, j'ai passé une semaine dans la belle région d'Andalousie. Après mon arrivée à Malaga, j'ai fait quatre étapes à Grenade, Cordoue, Séville puis Ronda. Beaucoup de ces sites sont classés au patrimoine mondial de l'UNESCO

Pour moi l'Andalousie, c'est également synonyme de grands morceaux de guitare, comme le Recuerdos de l'Alhambra de F.Tarrega que le maitre espagnole a écrit après sa visite à Grenade. Mais c'est également Sevilla, Granada et Cordoba de I.Albenitz, ... Tous ces morceaux inspirés par ces villes ou sites.

Pour ce premier article sur ce voyage j'ai choisi une ou deux photos par jour pour illustrer les sites visités. Plus tard je reviendrai sur les villes visitées tellement il y a de choses à voir et à dire.

En route !

Samedi 08 juin, vol Paris Roissy - Malaga, puis en route vers Grenade ou j'ai prévu de passer trois nuits.

Le premier soir je me rends sur un belvédère dans le quartier l'Albaicin au "mirador de San Nicolas", je profite d'une vue sublime sur le site de l'Alhambra. Cette vision nocturne avec la Sierra Nevada en arrière plan est un moment de magie. Lors de mon séjour à Grenade, je suis retourné plusieurs fois sur ce mirador.

Le célèbre guitariste Andres Segovia décrivait Grenade comme "un lieu de rêve où le Seigneur a déposé la semence de la musique dans mon âme"

Vue du site de l'Alhambra avec la Sierra Nevada enneigée depuis le mirador de San Nicolas
Vue du site de l'Alhambra avec la Sierra Nevada enneigée depuis le mirador de San Nicolas

Vue du site de l'Alhambra avec la Sierra Nevada enneigée depuis le mirador de San Nicolas

Dimanche 09 juin, promenade dans Grenade avec une visite de la cathédrale, de la chapelle royale dans laquelle Isabelle la Catholique et le roi Ferdinand sont enterrés.

Mais la visite la plus intéressante est sans doute le quartier de l'Albaicin qui est installé sur une colline face à l'Alhambra et qui avec ses maisons blanches, ses routes étroites a un charme fou. Ce quartier a une très longue histoire, mais après la chute de Grenade en 1492, le quartier devint le refuge des Maures. Ceux-ci furent persécutés et convertis de force au catholicisme. Après un soulèvement en 1568 ils furent définitivement expulsés.

Il est assez facile d'avoir l'impression de se perdre dans les rues étroites, avec ces maisons blanches, mais finalement il suffit de suivre la pente pour arriver dans les quartiers bas et se retrouver dans la ville historique

Une rue dans le quartier l'Albaicin.

Une rue dans le quartier l'Albaicin.

Lundi 10 juin, un des moments les plus attendus du séjour : la visite de la célèbre Alhambra avec les palais des souverains de la dynastie Nasride, le Generalife, l'Alcazaba, leurs jardins, ... mais également le palais de Charles V.

Les deux joyaux de cette visite sont sans doute les palais Nasride et le Generalife. Ils illustrent la finesse de l'architecture Nasride, principalement au XIV éme siècle.

Dans les palais Nasrides, les cours et palais sont très célèbres et se succèdent dans un dédale : le palais du Mexuar, la cour des myrtes et le palais Comares, la cour des lions, que des splendeurs !

L'Alhambra fut habité par les émirs Nasrides jusqu'au 2 février 1492, la victoire des rois Catholiques mit fin à 8 siècles de présence musulmane dans la péninsule ibérique.

La cour des myrtes avec la tour de Comares et la cour des Lions dans le palais Nasride
La cour des myrtes avec la tour de Comares et la cour des Lions dans le palais Nasride

La cour des myrtes avec la tour de Comares et la cour des Lions dans le palais Nasride

Mardi 11 juin, en route vers Cordoue. L'autoroute chemine au milieu des collines couvertes d'oliviers, puis les plaines céréalières en arrivant vers Cordoue.

Dans cette ville c'est l'occasion de visiter sa célèbre "mosquée - cathédrale": La Mezquita, qui est un mélange incroyable d'architecture islamique et catholique. Le toit repose sur plus de 850 colonnes.

C’est également l’occasion de visiter l’Alcazar de los Reyes Cristianos et surtout les jardins.

Si les premiers jours à Grenade furent tempérés, à partir de Cordoue la température n’est plus descendue en dessous de 30 - 35 °C à l’ombre … et il n’y a pas toujours d’ombre !

L'intérieur de la Mezquita et une ruelle étroite de la Juderia
L'intérieur de la Mezquita et une ruelle étroite de la Juderia

L'intérieur de la Mezquita et une ruelle étroite de la Juderia

Mercredi 12 juin, visite le matin du quartier juif de Cordoue, la Juderia, avec ses rues étroites et ses maisons blanches. Un peu comme à Grenade on peut avoir l'impression de se perdre dans ces ruelles étroites.

Dans l'après midi je prends la direction de Séville où je prévois de passer deux nuits. La première visite de la ville concerne le centre historique de la ville avec la cathédrale et l'entrée du Real Alcazar, pour le retour vers l'hôtel je longe les berges du Guadalquivir.

Entrée du Real Alcazar et Cathédrale de Séville
Entrée du Real Alcazar et Cathédrale de Séville

Entrée du Real Alcazar et Cathédrale de Séville

Jeudi 13 juin, visite de nombreux monuments ou sites dans Séville : le Real Alcazar, la cathédrale avec la giralda, l'hospital de los Venerables, ...

Le Real Alcazar est un autre moment attendu de cette visite. Bâti pour Pedro 1er au XIV éme siècle, les artistes de Toléde et Grenade ont fait des merveilles. Le salon des ambassadeurs est absolument à voir.

J'en ai profité pour flaner dans le quartier de Santa Cruz

Par rapport à Cordoue ou Grenade la ville parait beaucoup plus grande et bruyante, mais le centre historique est préservé, là encore les mélanges architecturaux sont nombreux.

Le Patio de la Doncellas dans le Real alcazar et l'extraordinaire plafond du salon des ambassadeurs
Le Patio de la Doncellas dans le Real alcazar et l'extraordinaire plafond du salon des ambassadeurs

Le Patio de la Doncellas dans le Real alcazar et l'extraordinaire plafond du salon des ambassadeurs

Vendredi 14 juin, une nouvelle visite à Séville avec le parc de Marie Louise construit en 1929 lors de l'exposition hispano - américaine. Puis visite des arènes tauromachiques de la ville.

Dans l'après midi en route vers Ronda qui fut la dernière étape.

La toro del Oro, bâtie en 1220 par les Maures au bord du guadalquivir et le Parque Maria Luisa
La toro del Oro, bâtie en 1220 par les Maures au bord du guadalquivir et le Parque Maria Luisa

La toro del Oro, bâtie en 1220 par les Maures au bord du guadalquivir et le Parque Maria Luisa

Samedi 15 juin, visite de Ronda et de son célèbre pont. La ville est beaucoup plus petite que les trois précédentes, mais la renommée du pont et des arènes en fait un haut lieu touristique. L'étape idéale pour finit le séjour. Cette petite ville est considérée comme la ville où la tauromachie moderne fut inventée.

En fin d'après midi retour à Malaga pour le vol de retour jusqu'à Roissy avec des paysages de cette belle région.

Le pont de ronda qui relie l'ancienne ville à la nouvelle, un paysage typique d'andalousie avec les oliviers, les collines, ...
Le pont de ronda qui relie l'ancienne ville à la nouvelle, un paysage typique d'andalousie avec les oliviers, les collines, ...

Le pont de ronda qui relie l'ancienne ville à la nouvelle, un paysage typique d'andalousie avec les oliviers, les collines, ...

Voila c'est fini pour ce tour d'horizon, je présenterai d'autres facettes dans les prochains jours. Si vous ne connaissez pas cette région, c'est vraiment une visite à faire.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

cottereau 16/07/2013 12:58

Superbes photos !!
Bravo!

Nat 23/06/2013 21:56

A chaque fois que tu voyages, nous aussi, tes photos sont extraordinaires, merci

Philippe 20/06/2013 22:47

Les commentaires sont comme les prises de vues : ils donnent envie de marcher dans tes pas.
Merci pour cette évasion.

Eric 21/06/2013 19:19

Merci, cette région est vraiment magique. Il y a tellement de choses à voir. Le prochain article sera sans doute sur les palais Nasrides

Agnès 20/06/2013 22:15

C'est vraiment magnifique. La photo de l'Alhambra prise de jour est une vraie peinture. Merci de partager ces belles prises de vue, on voyage à travers.

Eric 21/06/2013 19:23

Les photos sont prises depuis un mirador situé sur la colline de l'Albaicin, j'y suis retourné quatre fois à des horaires différents tellement c'est beau ...
une fois à pied et les autres fois en bus !