Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Des-pierres-et-des-papillons.over-blog.com

Verdun et la première guerre mondiale.

1 Juillet 2017 , Rédigé par Eric

Lorsque l'on parle de la première guerre mondiale, le nom de Verdun revient immanquablement. La bataille de Verdun s'est déroulée en 1916 de février à décembre, elle faisait suite à une offensive allemande, principalement sur les villes entourant Verdun. L'état major français voulait défendre cette zone, la bataille entraîna des pertes des deux côtés.

En l'espace de presque 10 mois elle fit 700 000 victimes dont 300 000 morts français et allemands, et au final cela n'a servi presque à rien car à la fin de la bataille la ligne de front était quasiment la même qu'au début de l'offensive ...

Plusieurs villages furent rayés de la carte, six n'ont jamais été reconstruits mais ont un statut particulier en conservant un maire, ils ont un statut de "morts pour la France"

Pour les français la bataille de Verdun fut le symbole de la résistance défensive de cette première guerre mondiale.

Dans la zone où la bataille eut lieu, l'ossuaire de Douaumont a été construit et fut inauguré en 1932. Il accueille les ossements de plus de 130 000 soldats français et allemands, le bâtiment tout en longueur comporte 46 tombeaux qui symbolisent les secteurs du champ de bataille.

Au milieu de l'édifice une tour permet d'avoir une vue panoramique sur la nécropole nationale.

C'est devant cet ossuaire qu'en 1984 le président François Mitterrand et le chancelier Helmut Kohl se sont serrés la main devant l'ossuaire, une des images marquantes du rapprochement franco-allemand.

Vues de l'ossuaire.
Vues de l'ossuaire.
Vues de l'ossuaire.
Vues de l'ossuaire.
Vues de l'ossuaire.
Vues de l'ossuaire.
Vues de l'ossuaire.

Vues de l'ossuaire.

Face à l'ossuaire de Douaumont se trouve la nécropole nationale qui regroupe 16 142 tombes de soldats, principalement catholiques, avec quelques centaines de tombes musulmanes et juives. Il y a de chaque côté du cimetière, un mémorial pour les soldats de confession juive et pour ceux de confession musulmane. 

La nécropole nationale de Douaumont
La nécropole nationale de Douaumont
La nécropole nationale de Douaumont
La nécropole nationale de Douaumont
La nécropole nationale de Douaumont
La nécropole nationale de Douaumont
La nécropole nationale de Douaumont
La nécropole nationale de Douaumont

La nécropole nationale de Douaumont

A quelques kilomètres de l'ossuaire, un site est dédié à la "tranchée des baïonnettes".

Dans cette tranchée des soldats auraient été enterrés vivants en juin 2016, mais cette hypothèse reste controversée. Aujourd'hui c'est un symbole qui illustre la dureté des combats dans cette zone de bataille.

Tranchée des baïonnettes.
Tranchée des baïonnettes.
Tranchée des baïonnettes.

Tranchée des baïonnettes.

En se rendant au fort de Douaumont il est possible de voir sur le bord de la route un boyau nommé "boyau de Londres". Il permettait le ravitaillement, les évacuations de blessés et permettait les relèves. 

Le boyau de Londres.
Le boyau de Londres.

Le boyau de Londres.

Au cours de la bataille de Verdun, le fort de Douaumont fut pris et repris alternativement par les français et allemands, c'est un haut lieu de la bataille de Verdun. Il en reste aujourd'hui des structures et une zone dégagée de la colline. 

Le fort de Douaumont.
Le fort de Douaumont.

Le fort de Douaumont.

Pour terminer la journée j'ai visité le mémorial de Verdun situé sur la commune de Fleury-devant-Douaumont, il est situé à quelques centaines de mètres de l'ossuaire

Ce mémorial a été rénové et à ré-ouvert en 2016, il est vraiment remarquable et propose des animations et reconstitutions de la bataille, sans se positionner de manière partisane. La visite est à ne pas manquer

Le mémorial de Verdun
Le mémorial de Verdun
Le mémorial de Verdun
Le mémorial de Verdun
Le mémorial de Verdun
Le mémorial de Verdun
Le mémorial de Verdun
Le mémorial de Verdun

Le mémorial de Verdun

Ce fut une belle journée, pleine d'enseignements sur les événements passés et toujours dans les mémoires.

Cette visite, même si elle n'est pas forcément plaisante, est obligatoire pour se rendre compte de l'incroyable étendue de la bêtise humaine. En 2013 j'avais éprouvé le même sentiment lors des visites sur les plages du débarquement en Normandie.

Il y avait du monde sur les différents sites, je trouve cela rassurant si nous prenons le temps de rendre hommage à ces hommes morts sur le champ de bataille.

A bientôt pour des visites plus légères !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nat 08/07/2017 14:30

Toujours émouvant. Les photos sont belles.

Agnès 05/07/2017 22:00

Pas très gai en effet, mais permet un peu de se rendre compte de ce qui s'est passé il y a cent ans dans notre pays ... très intéressant.

Jérôme 02/07/2017 10:54

Assurément une visite incontournable, prendre le temps et se souvenir de ce qui s'est passer là, en espérant que cela serve de leçon.

Eric 02/07/2017 18:30

c'est réellement à faire, même si ce n'est pas du "tourisme loisir"